Comment bien porter une veste dépareillée ?

La leçon de style #3 par Guillaume Renouard

Pour un look qui reste élégant tout en étant plus décontracté que le port du costume, le choix de la veste dépareillée est une excellente option. Qu’il s’agisse d’une soirée habillée, d’un cocktail ou d’un week-end chic à la campagne, elle permet de jouer davantage avec les motifs et les couleurs qu’un costume traditionnel. Mais une plus grande marge de manœuvre signifie aussi davantage de chances de faire des erreurs… Voici donc un petit guide précis de la veste dépareillée pour être sûr de la porter sans faire de faux pas.

Veste dépareillée : de quoi parle-t-on ?

Le terme éventail « veste dépareillée » recouvre en réalité un certain nombre de vestes différentes. Il peut d’abord s’agir d’une veste sport, conçue sans pantalon assorti, et donc pour être portée dans une tenue décontractée, hors occasions formelles type bureau ou soirée habillée avec un code vestimentaire strict. Par rapport à une veste de costume, ce type de veste est en général moins structuré, comporte davantage de poches extérieures, et est taillé dans des matières plus légères (lin ou seersucker en été) ou au contraire plus lourdes (tweed ou flanelle en hiver).

Veste de chasse, blazer (veste bleu marine à boutons dorés ou argentés), rowing blazer (ou blazer d’aviron, une veste à rayures colorées traditionnellement portée par les clubs d’aviron dans les universités britanniques) et veste gansée font toutes partie de cette catégorie.

Mais la veste dépareillée peut également désigner une veste de costume que l’on porte avec un pantalon (le plus souvent également un pantalon de costume) autre que celui pour lequel elle a été prévue lors de sa confection. Un art de mêler deux costumes différents, en somme, auquel les Italiens ont même donné un nom : le spezzato.

veste marron Loro Piana

Pour débuter

Si vous faites vos premiers pas dans le port de la veste dépareillée, mieux vaut commencer simple pour éviter de faire des erreurs. L’association la plus facile et intemporelle est sans doute celle d’une veste bleu marine avec un pantalon de flanelle gris ou anthracite. Pour un look plus estival, celui-ci peut être échangé contre un pantalon crème. Pour la veste, le choix d’un blazer constitue une valeur sûre, mais vous pouvez également opter pour une veste sport bleu marine.

Une dernière option consiste à utiliser une veste de costume bleu marine, mais attention : dans ce cas, il vaut mieux choisir une veste plutôt déstructurée, à revers crantés plutôt qu’en pointe… Bref, une veste de costume qui ait autant que possible l’apparence d’une veste sport. 

Le choix d’une veste gris foncé avec un pantalon marine ou beige constitue également un choix sans risque. De manière générale, l’idée est de créer un contraste entre les couleurs : évitez à tout prix le ton sur ton, au risque de donner l’impression que vous avez essayé de vous composer un costume de fortune en rassemblant deux pièces disparates.

Concernant le pantalon, si vous optez pour un chino, mieux vaut éviter le chino sport au profit de quelque chose de plus habillé : un chino coupe droite, taille haute ou encore avec des pinces constitue une bonne option.

Veillez également à choisir un pantalon et une veste au tissu et à la coupe similaire : évitez d’associer un pantalon d’été en lin avec une veste en tweed, par exemple, ou encore de porter une veste slim avec un pantalon à la coupe très large. Au niveau des chaussures, la tenue étant plutôt décontractée, on évitera les richelieus (surtout noires, car très formelles) et privilégiera des derby à double boucle, des bottines ou des penny loafers. 

veste terracotta depareillée

Niveau plus avancé

Une fois que vous maîtrisez les bases de la veste dépareillée, vous pouvez commencer à vous faire davantage plaisir en menant quelques (raisonnables) expérimentations. Commencez par jongler davantage avec les couleurs, par exemple en associant une veste marron foncé avec un pantalon beige ou bleu marine. Si choisir une veste plus foncée que le pantalon est en général plus facile, cette règle connaît de nombreuses exceptions : par exemple, une veste d’été bleu clair se mariera très bien avec un pantalon bleu marine, une veste en coton blanche avec un pantalon beige ou taupe.

Une fois que vous maîtriserez l’accord des couleurs, vous pourrez également jouer avec les motifs, en associant par exemple une veste à carreaux avec un pantalon uni, ou l’inverse (plus osé, mais terriblement chic). Si vous vous sentez suffisamment à l’aise, vous pouvez également jouer avec les motifs de votre chemise et de votre cravate, par exemple en portant une cravate à pois, une chemise unie et une veste à carreaux de fenêtre. 

Tout en vous en tenant naturellement toujours à la règle d’or qui veut qu’on ne marie jamais carreaux et rayures. Nous vous déconseillons, du reste, d’insérer une veste ou un pantalon à rayures dans un look dépareillé : outre que les vestes à rayures font vraiment veste de costume, ce motif est plus harmonieux lorsqu’il est arboré des pieds à la tête. La seule exception étant le rowing blazer, mais c’est de toute façon une pièce très forte que nous déconseillons, à moins de très bien maîtriser les codes de l’élégance classique ou d’être frais émoulu d’Oxford.

Pour un look encore plus décontracté, vous pouvez également tout à fait marier votre veste avec un jean. Dans ce cas, mieux vaut choisir une veste sport au tissu épais, flanelle ou tweed : éviter à tout prix celles évoquant de près ou de loin la veste de costume. Et naturellement, les jeans délavés ou déchirés sont à bannir.

veste seersucker

La veste dépareillée élevée au rang d’art

Vous pouvez très bien vous arrêter là. Mais si vous êtes féru d’élégance masculine, vouez un culte au prince de Galles et aimez relever toutes sortes de défis stylistiques, vous pouvez pousser le bouchon encore un peu plus loin en insérant un gilet dans votre tenue dépareillée : vous pouvez choisir d’accorder gilet et veste avec un pantalon dépareillé, pour effectuer une cassure nette entre le haut et le bas de votre tenue, ou au contraire de marier gilet et pantalon, pour un jeu en trompe-l’œil des plus intéressants. 

Enfin, summum de l’art dépareillé, vous pouvez même opter pour un gilet, une veste et un pantalon issu de trois costumes différents, pour une liberté maximale. Entre le jeu sur les couleurs, les motifs, la coordination avec la chemise et la cravate, les options sont ici quasiment infinies.

Attention toutefois, à moins de parfaitement maîtriser les codes de l’élégance classique, un faux pas est vite arrivé. Mais si la tenue est réussie, le rendu peut être superbe. Dans tous les cas, vous aurez l’assurance de ne pas passer inaperçu.  

Les Nouveaux Ateliers x Guillaume Renouard

Guillaume Renouard

Globe-trotter passionné par l’art sartorial, le jazz et la littérature d’Europe centrale, Guillaume Renouard est journaliste indépendant. Il écrit notamment dans La Tribune, Monsieur Magazine et L’amateur de cigare. Après San Francisco et La Nouvelle-Orléans, il vit désormais à Londres.

Plus d'articles

    Venir en boutique

    Avec ou sans rendez-vous, nos conseillers-stylistes vous attendent en boutique. Nous serons heureux de vous accueillir afin de prendre vos mesures dans notre cabine 3D, et créer avec vous vos vêtements sur mesure confectionnés par les meilleurs ateliers en France et au Portugal.

    • 01
      Boutique Saint-Honoré
    • 02
      Boutique Kléber
    • 03
      Boutique La Fayette
    • 04
      Boutique Boulogne
    • 05
      Boutique Neuilly
    • Boutique Saint Honoré - Les Nouveaux Ateliers
    • Boutique Kléber - Les Nouveaux Ateliers